Comment les réseaux sociaux abordent-ils les troubles de comportements alimentaires ?

Publié par josephinehuguel le

La montée en puissance des réseaux sociaux ont amené à une démocratisation ainsi qu’à une liberté de la parole sur des sujets sensibles et tabous tels que les TCA, troubles du comportement alimentaire. 

Cependant, depuis cette libération, de plus en plus d’adolescents sont concernés par ces troubles du comportement. La problématique suivante émerge alors : 

Les réseaux sociaux auraient-ils des effets néfastes sur ta relation avec la nourriture ?

Les TCA : c’est quoi exactement ?

Ce sont avant tout des maladies mentales et psychiques et non pas uniquement une question de perte ou de prise de poids !

Un trouble de comportement alimentaire est une pratique alimentaire différente de celle de personnes situées dans le même environnement. 

Les principaux troubles du comportement alimentaire sont :

  • l’anorexie 
  • la boulimie
  • l’hyperphagie boulimique

Ils apparaissent souvent au moment où le corps change, à l’adolescence ! Ils peuvent être causés par différents facteurs :

  • l’hérédité = une personne de la famille d’un individu avec des TCA a plus de chances de l’être aussi
  • les facteurs psychologiques = manque d’estime de soi, perfectionnisme, dépression …
  • les facteurs socioculturels = milieux où l’apparence corporelle joue un rôle important (ex: mannequinat, personnalité publique) 

Le soutien et la liberté d’un sujet tabou sur les réseaux sociaux

En effet, de plus en plus d’internautes, d’influenceurs et de comptes s’approprient le sujet et osent en parler. Les plateformes de Youtube, Instagram, Facebook et plus récemment de TikTok proposent des contenus en rapport avec ces problèmes.

Sur ces réseaux sociaux, il est proposé beaucoup de débats, de témoignages, d’explications et de nombreux comptes et influenceurs libèrent la parole concernant les TCA. De nombreuses solutions sont mises en avant grâce à des posts, des vidéos courtes ou longues, des articles ou encore des blogs

Au sein de ces contenus, il est souvent recommandé d’avoir des interventions psychologiques puisque ce ne sont pas des soucis physiques mais ils proviennent plutôt de la santé mentale. Ces interventions se font individuellement ou en groupe, elles ciblent les comportements anormaux mais permettent surtout d’améliorer l’estime de soi. 

Chez les jeunes, l’implication de la famille est souvent nécessaire pour cette amélioration. En effet, lorsque le phénomène ne te concerne pas, c’est compliqué de comprendre ce que ressentent ces individus. Les réseaux sociaux aident à démocratiser ce sujet et te fournissent de nombreuses explications très utiles pour ton bien être mais aussi pour comprendre les personnes qui t’entourent.

La pression des réseaux sociaux 

Cependant, au cœur de notre société règne une obsession de la comparaison avec autrui due, entre autres, à la place que prend les réseaux sociaux dans ton quotidien. Une pression s’installe puisque tu es toujours confronté à des photos et contenus montrant une image superficielle et dénaturée du corps humain (notamment féminin).

En étant confronté jours après jours à cela, tu te soucies sans cesse du regard des autres et veux correspondre aux critères de beauté de l’ère du temps qui sont en réalité une mode. Des contenus de toutes sortes ancrent cette idéologie de correspondre à un modèle spécifique

En effet, des régimes, des conseils et astuces pour maigrir, des vidéos de sport à réaliser chez soi, des challenges de sport ou d’alimentation ou encore des chaînes spécifiques ayant pour but de manger sain promettent un corps parfait ou une perte de poids. 

Un phénomène d’influence s’installe alors et chacun d’entre nous essaie d’imiter ce qu’il voit le plus dans son quotidien. La comparaison pousse certains à une obsession qui peut se transformer en maladie psychologique, en Trouble du Comportement Alimentaire. 

À noter : Les réseaux sociaux sont plus utilisés par les femmes ce qui explique la corrélation avec la part de femmes plus importante que celle des hommes concernée par les TCA.

Si pour certains les repas sont des moments conviviaux, de partage et de plaisir, pour d’autres, ces moments sont synonymes d’angoisse, de peur, de crise ou encore de torture. Pour remédier à ces obstacles il faut comprendre d’où viennent les traumatismes, quelles en sont les causes psychologiques et essayer de s’en sortir avec un bon entourage.

Si tu souhaites en savoir davantage sur le sujet, n’hésites pas à consulter ces vidéos :

Anorexie, boulimie : quand la nourriture est ton ennemi – YADEBAT

5 erreurs que j’ai faites avec mon corps (anorexie, boulimie, tabac …) – Enjoyphoenix

Joséphine HUGUEL


1 commentaire

Tiktok se lance dans la livraison alimentaire, quel est l'impact sur les jeunes ? - Meliora · 31 janvier 2022 à 18h07

[…] Comment les réseaux sociaux abordent-ils les troubles de comportements alimentaires ? […]

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *